© 2023 by Name of Template. Proudly created with Wix.com

Etude d'une population d'oiseaux par le baguage

près d'Orléans (France)

Ringing birds on the edge of the river Loire (France)

Lionel FREDERIC

Du pollen au menu des migrateurs

A leur retour printanier, certains pouillots capturés sur notre SPOL présentent un plumage souillé, notamment autour du bec ou sur le front.
Ils arborent ce que l'on nomme une "corne de pollen", constituée du pollen et du nectar des fleurs dont ils se nourrissent durant leur migration de retour. En mars-avril, les insectes sont des proies encore rares et les fleurs fournissent une alimentation hautement énergétique car riche en sucres. Mais ces matières collantes s'agglutinent sur les tectrices autour du bec et mettent quelques semaines à disparaître.
Des cornes de pollen peuvent être également observées chez les Fauvettes des jardins et  à tête noire. 

 

Grâce au baguage, S.PROVOST, J.FOURNIER et C.BEGEOT ont montré l'importance du pollen dans l'alimentation des sylvidés au printemps ("Pollen transporté par les Pouillots véloces Phyloscopus collybita pendant leur halte migratoire prénuptial", Alauda 80 (1), 2012 : 23-32).
En analysant les grains de pollen portés par plusieurs dizaines de pouillots et de fauvettes bagués en Normandie, ils ont pu préciser la composition du régime alimentaire de ces migrateurs lors de leur voyage printanier. 

Ils ont ainsi montré que les Eucalyptus, abondamment cultivés en Espage (plus de 800.000 hectares) fournissent une grande partie de la nourriture des pouillots qui reviennent d'Afrique. De nombreuses autres essences complètent le menu : Saule, Bouleau, Frêne, Chêne, Erable, Prunellier, Pin, Lierre, Buis, Acacia, Sureau, Peuplier, Viorne, Plantain lancéolé et plusieurs herbacées.
Le menu des pouillots qui ne font que traverser l'Espagne est presque exclusivement basé sur l'Eucalyptus tandis que celui des pouillots qui ont hiverné en Espagne est nettement plus diversifié.
Les auteurs n'ont pas trouvé de pollen d'arbres africains car il semble que les insectes suffisent à nourrir les oiseaux dans leurs quartiers d'hiver. 

La Fauvette à tête noire, quant à elle, préfère les fleurs de Prunellier, Lierre, Chêne et Menthe.

Fauvette a tête noire femelle présentant un masque de pollen - 17 mai

Pouillot véloce mâle adulte présentant un masque de pollen - 7 mars (C.Lartigau)

Fauvette des jardins mâle adulte présentant une corne de pollen - 8 juin

Référencement bibliographique : 
FREDERIC L. (2019), "Etude d'une population d'oiseaux par le baguage. Avifaune des bords de Loire près d'Orléans" : www.lioric.com. Tous droits réservés.